Mars 2020 | Conception et mise en œuvre d’une Refonte complète du site PhiloTR | (26266 pages par mois)

Mars 2020 | À titre de président du Comité web du Département de Philosophie du Cégep de Trois-Rivières, j’ai travaillé à la conception et à la mise en œuvre d’une refonte complète du site de ressources philosophiques PhiloTR ( philosophie.cegeptr.qc.ca ).   Cette refonte s’imposait tant sur les plans techniques qu’ergonomiques, de même qu’esthétique et d’identité visuelle. Elle était

Pleine page dans le Nouvelliste sur la philosophie au Cégep de Trois-Rivières

Le Cégep de Trois-Rivières a fait publier dans le quotidien le Nouvelliste du jeudi 23 mars 2017 (p. 41) une pleine page sur le dynamisme de la philosophie à notre institution — et l’activité annuelle de sa Semaine de la philosophie.   On peut cliquer ici pour lire la numérisation PDF (fichier de 11 MO) de

Mention d’honneur décernée à Patrice Létourneau

Afin d’en garder une trace, je me permets de reproduire ici le message publié là à propos de la mention d’honneur que le Cégep de Trois-Rivières m’a décernée le 18 août 2015 : _____   «À l’occasion de la rentrée scolaire du mois d’août 2015, le cégep de Trois-Rivières a décerné une mention d’honneur à Patrice

Allocution amicale en l’honneur de Pierre Lemay à l’occasion de sa prise de retraite

Allocution amicale de Patrice Létourneau en l’honneur de Pierre Lemay prononcée à l’occasion de sa prise de retraite (puis mise en ligne sur PhiloTR – ISSN 1927-4211)   Le vendredi 23 mai 2014 Au Moulin seigneurial de Pointe-du-Lac   Cher Pierre, Chers collègues, Chers retraités, Chers enfants de Pierre, Chers amis,   Voici venu le

Les arts et la cité : la valeur et la mise en valeur de l’oeuvre

Il y a plus d’un an, s’enclenchait la préparation de la 6e édition du colloque Une cité pour l’Homme, qui a pour thème cette année «La cité et les arts». L’esprit de cet événement, dont je fais partie du comité organisateur, est de faire des liens entre la réflexion et la réalité concrète des arts,

Centenaire de Maurice Merleau-Ponty : une philosophie de l’opacité et de l’ambiguïté

«Qu’il s’agisse des vestiges ou du corps d’autrui, la question est de savoir comment un objet dans l’espace peut devenir la trace parlante d’une existence, comment inversement une intention, une pensée, un projet peuvent se détacher du sujet personnel et devenir visibles hors de lui dans son corps, dans le milieu qu’il se construit.» –

Cézanne

Cézanne interrogeait la vision.  Selon lui, « peindre signifie penser avec son pinceau. »  Son souhait était de joindre les acquis du mouvement réaliste et de l’impressionnisme.  D’offrir une exemplification de la rencontre possible de ces pôles.  Cette rencontre ne constituerait cependant pas un point de vue absolu – ses diverses périodes le manifestant d’ailleurs.