Éducation, culture et société, Wikipédia

Pour mieux comprendre le « mouvement pour la culture libre »

À la lecture d’un texte dont j’ai parlé récemment, il m’a semblé qu’il y avait une certaine confusion au sujet des clauses contractuelles de la Licence de documentation libre GNU.  Je me suis dit qu’après tout, les nouvelles licences, telles que la GNU-FDL et les licences Creative Commons, étaient sans doute encore fort méconnues, tout comme leurs enjeux – il serait erroné de voir là une opposition à la rémunération des auteurs ou à la reconnaissance de la paternité du travail.  C’est pourquoi j’ai décidé de regrouper ici quelques liens vers des ressources utiles pour se faire une idée plus précise du « mouvement pour la culture libre » et des nouvelles licences de gestion de la propriété intellectuelle.

D’abord, au sujet des logiciels libres, on pourra lire l’article de Michel Dumais intitulé « Le fumiste » (Le Devoir, 10 janvier 2005).  Il s’agit d’un article qui demeure encore très actuel, en ce qui a trait aux licences des logiciels et le supposé « communisme » que certains se sont plu à attribuer aux tenants des logiciels libres.

Dans une perspective plus large incluant les enjeux culturels, on pourra écouter la chronique sur « Le mouvement pour la culture libre » (16 janvier 2006) qu’a réalisée Nicolas Langelier à Indicatif présent.

Par ailleurs, on pourra jeter un coup d’œil sur le carnet Web du professeur Lawrence Lessig, à l’origine des licences Creative Commons.

Enfin, il est enrichissant d’explorer les archives du carnet d’André Cotte, où l’on retrouve une riche sélection de textes et de références sur le sujet.

3 thoughts on “Pour mieux comprendre le « mouvement pour la culture libre »

  1. Ne manquez pas non plus le site de l’association québécoise FACIL, pour l’appropriation collective de l’informatique libre ( http://facil.qc.ca/ ) . Depuis trois ans (et plus, si on compte la courte vie de l’AQP3L et de Linux-Québec, dont la majorité des contributeurs sont aujourd’hui responsables de FACIL), notre association fait la promotion du libre à tous les niveaux, comme à la conférence sur les logiciels libres dans les administrations publiques (voir http://cllap.qc.ca/ ) ou encore la Semaine québécoise de l’informatique libre ( http://sqil.info/ ) qui se déroule partout au Québec du 11 au 19 novembre cette année.
    Aussi, pourquoi ne pas visiter mon carnet ? Il suffit de cliquer sur mon nom 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *